Camp diocésain annuel d’été «Ararat» pour les jeunes 2019

Par Talia Kalender

Du 10 au 17 août 2019, le camp diocésain annuel d’été « Ararat » s’est déroulé sous les auspices de Son Excellence Monseigneur Abgar Hovakimyan, Primat du Diocèse arménien du Canada.

Le camp Ararat vient de vivre une année très excitante. Cette année a non seulement marqué le 15e anniversaire de notre cher camp Ararat, mais aussi nous avons eu un nombre remarquable de campeurs, avec près de 190 participants, y compris les campeurs, les conseillers et le personnel faisant partie de la famille du Camp Ararat.

Ce qui rend le camp Ararat si unique et si spécial, c’est la programmation. Des jeunes de partout au Canada, y compris Toronto, Montréal, Ottawa, Laval, Mississauga, Hamilton, St. Catharines et Vancouver, se réunissent pendant une semaine pour explorer leur identité et en apprendre davantage sur la culture, la langue et la foi arméniennes.

Cette année, le thème était l’ « Année de la famille » et la célébration des 150 ans de Komitas. Notre programmation quotidienne a été préparée sur ces thèmes. Tous les matins, nos jeunes campeurs alternaient entre les programmes religieux, patrimoniaux et sportifs.

Les cours de religion étaient dirigés par le clergé, Père Hrant de Hamilton et Père Komitas de Laval. Chaque jour, les campeurs étaient guidés pour s’engager dans leur foi par biais d’un certain nombre d’activités différentes, leur enseignant notre religion et sur la manière de renforcer leur relation avec Dieu.

Le patrimoine et la culture sont les sujets importants de la matinée des campeurs. Chaque jour, différentes activités, liées à l’art arménien, à la danse, à la langue et au théâtre sont organisées pour permettre aux campeurs de découvrir leur culture et leur patrimoine arméniens. Comme certains campeurs ne maitrisent pas l’arménien, nous sommes fiers à leur offrir des occasions d’apprendre et de communiquer avec leur identité arménienne autrement que par la langue. Cette année, nous avons également eu des campeurs qui ne parlaient presque pas l’anglais. C’était vraiment réconfortant de voir ces jeunes Arméniens se communiquer, créer des liens d’amitiés même avec une barrière de langage.

La programmation des sujets du patrimoine et des arts et métiers était très spéciale cette année. Le thème était Hovhaness Toumanian. Les campeurs ont lu des fables de Toumanian avec Der Komitas en arménien et en anglais, traduction réalisée par Baron Simonian. Les campeurs ont ensuite joué les fables à travers des pièces de théâtre. Enfin, en tant qu’artisanat, les campeurs ont tracé par papier carbone les personnages toumanianiens sur des t-shirts souvenirs qu’ils ont ensuite signés l’un pour l’autre. Chaque année, il est important que les campeurs rapportent leurs créations à la maison et les gardent pour se rappeler de leurs souvenirs évidents, ainsi que des informations sur leur culture.

L’activité physique est très importante pour les jeunes et Camp Ararat s’assure que les campeurs sont actifs toute la journée. Chaque matin, les conseillers organisent différents jeux sportifs traditionnels comme le football et le basket-ball, ainsi que d’autres jeux de sociétés.

Tandis que les jeunes campeurs passent leur temps dans les rotations mentionnées, les plus âgées ont un matin très différent. Les campeurs âgés de 14 et 15 ans font partie d’un programme spécial dirigé par un groupe de personnes exceptionnel. Le « Défi » du Camp Ararat. Le défi est une course que les campeurs complètent chaque jour en groupes spéciaux avec un gagnant absolu à la fin de la semaine. Chaque jour, les groupes effectuent des activités physiques, culturelles, mentales et académiques contre leurs pairs pour s’imposer. Cette année, des efforts supplémentaires ont été déployés pour inclure les activités de S.T.I.M. (sciences, technologie, ingénierie, mathématiques) afin de stimuler davantage l’esprit de nos jeunes. Chaque année, le défi a son propre thème. Cette année c’était Marvel. Chaque équipe était composée de différents personnages de super héros qu’ils incarnaient tous au fil de la semaine. C’était formidable de voir une telle créativité et un tel enthousiasme dans la création, réalisation et participation au défi de cette année.

Après le déjeuner, tous les campeurs poursuivent la programmation à l’échelle du camp. Chaque jour, les conseillers organisent des conférences sur divers causes arméniens. Les sujets abordés comprenaient l’Histoire de la musique arménienne, les Mythes réfutables de l’histoire arménienne, les Arméniens et les peuples autochtones, le bénévolat et le fait d’être un citoyen du monde. Une activité d’« arbre généalogique » a également été réalisée et partagée avec les campeurs, démontrant d’où venaient nos familles et comment elles avaient émigré à travers les générations et s’étaient établies dans la diaspora.

Vient ensuite la programmation de l’après-midi. Chaque jour, les campeurs expérimentent un certain nombre d’activités relatives à l’eau comme la plage, la grande piscine et « Jur Achkhar » où les campeurs peuvent participer à des jeux aquatiques sur le terrain. En plus des activités nautiques, les campeurs peuvent également profiter de la pêche, du tir à l’arc et du tir au canon.

Après un peu de détente, c’est le temps de dîner. Puis c’est le programme du soir qui commence. Chaque soir, les conseillers créent des activités à l’échelle du camp. Ces activités sont liées à notre thème annuel, c’est-à-dire « l’Année de la famille ». Une « salle d’évasion » familiale, la guerre des clans, jeux de conseiller en formation et le spectacle de talent et de dance faisaient partie du programme des soirées.

Le camp Ararat gère également un programme pour ceux qui sont trop vieux pour être campeurs, mais trop jeunes pour être conseillers. Ces 16-17 ans font partie du programme de deux ans de formation en conseiller. Ils travaillent avec du personnel expérimenté qui les forme à devenir de grands leaders dans leurs communautés et d’excellents conseillers au Camp Ararat. Le travail en équipe, la coopération et les activités en compétence sont largement intégrés au programme.

Chaque année, le Camp Ararat a la chance de compter sur une excellente équipe de conseillers bénévoles, soigneusement sélectionnés de partout au Canada. Plusieurs de ces conseillers reviennent depuis des années et d’autres souhaitent faire partie de la famille Camp Ararat pour la première fois. Les portes du Camp Ararat sont toujours ouvertes pour quiconque veut en faire partie. Sans cette équipe solide, nos campeurs ne pourront pas vivre une expérience aussi inoubliable.

Pour la première fois depuis sa création, à la fin du programme, tous les campeurs, conseillers et membres du personnel ont reçu leurs certificats.

Nous sommes fiers que la jeunesse arménienne du Canada ait une occasion comme le camp Ararat. Merci à tous ceux qui rendent chaque année spéciale.

Back to top
X