Fête du Catholicon de la Sainte-Etchmiadzine

Le 18 juin 2017, lors de la fête du Catholicon de la Sainte-Etchmiadzine, l’Évêque Abgar Hovakimyan, Primat, assisté par l’Archiprêtre Yeghia Kervanciyan, Pasteur de la paroisse, ainsi que les diacres et les acolytes, a célébré la Liturgie Divine à la Cathédrale arménienne Saint-Grégoire l’Illuminateur de Montréal.

Après la liturgie, à l’occasion du Jour de la fête de Saint-Grégoire, le Primat a béni tous ceux dont le nom est Krikor (Grégoire) et a inauguré une plaque commémorative à l’entrée de l’Église, dédiée à M. et Mme Krikor et Rose Dikranian. La célébration fut suivie d’un déjeuner, offert par le Conseil paroissial de la Cathédrale à l’occasion de la fête de l’Église.

La fête du Catholicon de la Sainte-Etchmiadzine est le jour où les Arméniens du monde entier commémorent la construction en 303 après JC de la Cathédrale de la Sainte-Etchmiadzine, où se trouve le Saint-Siège de l’Église apostolique arménienne.

La construction de la Cathédrale fut effectuée juste après la conversion du roi d’Arménie, Tiridate III au Christianisme par Saint Grégoire l’Illuminateur, en 301 après JC. Par la suite le Roi proclama le Christianisme la religion officielle de la nation arménienne, faisant ainsi de l’Arménie le premier pays à l’adopter comme religion d’État.

En 303 après JC, Saint Grégoire l’Illuminateur avait eu une vision du Christ frappant la terre d’un marteau d’or, faisant jaillir un grand édifice surmonté d’une croix. Convaincu de la volonté divine, il fait bâtir en cet endroit l’édifice de sa vision Etchmiadzine, ce qui signifie littéralement « le Monogène est descendu ».

Etchmiadzine est le centre spirituel et administratif de l’Église apostolique arménienne mondiale, nommé Mayr Ator ou Saint-Siège.

arrow